RECRUTEMENT PAR APPROCHE DIRECTE


Qu’est qu’un recrutement par approche directe ?

Le recrutement par approche directe est un recrutement mené selon la technique de l’approche directe. L’approche directe consiste à mener une action de recrutement proactive vis-à-vis des candidats en les identifiant, les contactant pour leur proposer le poste et en les sélectionnant. Contrairement au recrutement par annonce au cours duquel c’est le candidat qui fait acte de candidature, le recrutement par approche directe consiste à contacter directement les professionnels potentiellement intéressés par le poste et intéressant pour le client. A noter que le recrutement classique peut être réalisé en interne alors que le recrutement par approche directe est systématiquement confié à un cabinet de chasse de têtes.

Principalement utilisé pour la recherche de cadres dirigeants et supérieurs, le recrutement par approche directe est également utilisé pour la recherche de profils spécialisés pour lesquels il y a une pénurie sur le marché.

Quand faut-il opter pour un recrutement par approche directe ?

Parce qu’il est plus long, plus complexe et surtout plus cher qu’un recrutement classique, un recrutement par approche directe est confié à un cabinet lorsque les circonstances l’exigent.

La plupart du temps, une mission de recrutement par approche directe est lancée pour cause d’échec préalable via d’autres modes de recrutement. En effet, lorsque la diffusion d’annonces n’a pas permis d’avoir de candidatures de qualité ou en nombre suffisant, que la recherche sur cv thèque n’a rien donnée, le client peut décider de se donner d’avantage de moyens de recruter en passant par un cabinet de recrutement par approche directe. En effet, certains répondent aux sollicitations d’un cabinet de recrutement par approche directe mais ne candidatent pas seuls à une offre de recrutement en ligne.

Le client peut également opter pour un recrutement par approche directe lorsque la recherche est très confidentielle (poste de direction, changement de stratégie, création d’une nouvelle BU). Contrairement à l’annonce (même anonyme), le recrutement par approche directe permet une confidentialité totale garantie par le cabinet.

Enfin, une entreprise mènera quasi systématiquement un recrutement par approche directe pour un poste de cadre supérieur ou un dirigeant (surtout dans les moyennes et grandes entreprises). C’est en effet la règle qui s’appuie sur le fait que les meilleurs candidats sont actuellement en poste et qu’il convient de les approcher plutôt que d’étudier des candidatures suites à des réponses à annonces. La cooptation et la chasse de têtes sont les 2 moyens de recruter des profils à haut potentiel.

Quels sont les avantages d’un recrutement par approche directe ?

Le recrutement par approche directe a de très nombreux avantages. Le recrutement par approche directe permet tout d’abord d’offrir le maximum de garanties de finaliser un recrutement pour des profils complexes. Le cabinet de recrutement par approche directe mandaté ne va pas attendre que des candidats postulent mais va directement les identifier (via l’identification téléphonique, les organigrammes de précédents missions, les réseaux sociaux…) pour leur proposer l’opportunité. Alors que l’annonce de recrutement est dépendante du retour des candidats (quali/quanti), le recrutement par approche directe va chercher les candidats qui correspondent au besoin et garantit ainsi que tout à été mis en œuvre pour trouver le profil recherché.

Le recrutement par approche directe permet de recruter les meilleurs profils disponibles pour le poste. Dans le recrutement, on considère généralement que les professionnels les plus aptes pour le poste l’exercent déjà dans une autre entreprise. De nombreux recruteurs estiment que pour les postes à fortes responsabilités, le fait qu’un candidat postule à l’annonce n’apporte pas toutes les garanties (pourquoi n’est-il pas en poste, quels sont les raisons de son départ de la dernière entreprise, s’il postule à une offre c’est qu’il n’attend pas aujourd’hui ses objectifs, qu’il est sur la sellette…). Cela peut paraître très surprenant à une époque ou le chômage est important mais c’est une des réalités du milieu de la chasse de têtes. Ainsi, les chasseurs de têtes préfèrent approcher des candidats en poste pour les présenter à leur client.

Le recrutement par approche directe permet également de recruter en toute confidentialité. Il n’y a pas de communication du nom du client ni de l’intitulé de poste avant l’entretien de sélection, pas d’annonces de recrutement diffusée, un intermédiaire pour garantir la confidentialité…

Quels peuvent les freins au lancement d’un recrutement par approche directe ?

Un recrutement par approche directe ne doit être lancé quand cela est vraiment utile et adapté. Il a des contraintes spécifiques que d’autres recrutements n’ont pas :

Le recrutement par approche directe est systématiquement externalisé (confié à un cabinet de recrutement par approche directe). En effet, les entreprises n’ont pas le droit de mener des missions de recrutement par approche directe en interne par leur propre équipe recrutement.

Le recrutement par approche directe est cher par rapport à un recrutement classique (au moins 10000 euros, une moyenne de 17000 euros) et exige le versement d’un acompte au lancement de la mission de 20 à 50 % des honoraires globaux (moyenne de 30%).

Le recrutement par approche directe est plus long qu’un recrutement classique car il nécessite d’identifier les candidats, leur proposer l’offre, attendre que les professionnels étudie la proposition, rencontrer les candidats… En moyenne un recrutement par approche directe dure minimum 2 mois et souvent 4.

Le recrutement par approche directe engage la société vis-à-vis du cabinet et des candidats. En effet, l’entreprise ayant versée un acompte et ayant souvent des pénalités financières si le recrutement est annulé, elle n’a pas intérêt à se désengager en cours de processus. De même vis-à-vis du candidat qui garderait une très mauvaise de l’entreprise si après avoir été approché, celle-ci annulait le poste.

La position du candidat lors d’un recrutement par approche directe

La plupart des salariés sont flattés lorsque qu’ils sont approchés par un cabinet de recrutement par approche directe. Ils ne connaissent pas forcément par quel biais le cabinet a eu leurs coordonnées (recommandation, approche systématique…). La plupart du temps, le salarié au travail s’isole ou convient d’une date d’entretien téléphonique ultérieure. Néanmoins, certains qui sont bien dans leur poste peuvent de suite se déclarer non intéressé. La plupart du temps, le cabinet de recrutement par approche directe  rebondi en leur demandant s’ils connaissent quelqu’un qu’il pourrait recommander pour l’opportunité. La plupart des candidats  étudient la proposition qui leur est faite. Néanmoins, le taux de candidat intéressé après approche est faible car changer de poste a des contraintes (nouvelle période d’essai, localisation du poste, variable…). Certains se désistent après avoir confirmé leur intérêt (après réflexion, échange avec le conjoint…). Pour les candidats qui passent la sélection d’un recrutement par approche directe, ils ont de grande ensuite d’être recruté (cela se joue entre les 2 ou 3 candidats finalistes). Une fois le recrutement achevé, la plupart des candidats gardent contact avec le cabinet de recrutement par approche directe qui leur a permis d’accèder à cette nouvelle opportunité. A noter que certains candidats ne sont pas à l’aise avec le recrutement par approche directe (ceux qui sont rarement approchés comme les professionnels de santé) et d’autres fatigués de se faire chasser très souvent (ingénieurs informatiques par exemple).

Quel est l’impact des réseaux sociaux sur le recrutement par approche directe ?

Les réseaux sociaux (Facebook, Viadeo, LinkedIn…) ont fait perdre aux cabinets de recrutement par approche directe le monopole de la chasse de têtes. Avant l’émergence d’internet et des réseaux sociaux, le recrutement par approche directe était réservé à un faible nombre de cabinets qui recrutaient uniquement des profils middle+ et top management.

Avec la généralisation des réseaux sociaux, il est désormais facile pour une société directement ou un cabinet de recrutement classique de pratique le recrutement par approche directe (identification des profils sur Viadeo, Lin kedIn, prise de contact, proposition du poste…). Les réseaux sociaux ont rendu plus facile et accessible le recrutement par approche directe même si sa méthode d’origine (réseaux professionnels, réalisation d’organigramme…) demeure pour les postes les plus dimensionnés.

Quels sont les acteurs du recrutement par approche directe ?

Il y a en 2011 trois grands acteurs du recrutement :

Les cabinets de recrutement par approche directe traditionnels. Ils recrutent pour leurs clients des profils de cadres expérimentés, supérieurs et des dirigeants uniquement. Ils mixent des méthodes traditionnelles de chasse de têtes avec des méthodes plus modernes.

Les cabinets de recrutement par approche directe positionnés dans la recherche de profils middle management dans des secteurs à pénurie (le BTP, la santé, l’informatique). Sont recrutés des cadres expérimentés ou plus juniors, mais également des techniciens spécialisés. Ils utilisent à la fois les outils classiques du recrutement par approche directe et les réseaux sociaux.

Enfin, certains cabinets de recrutement classiques voire des groupes de recrutement utilisent les réseaux sociaux de manière très industrialisée pour fournir si besoin et ponctuellement des prestations peu onéreuses de recrutement classique mixé avec du recrutement par approche directe.

Articles Similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>