QUELS SALAIRES POUR 2012 ?

En septembre dernier, une étude sur les prévisions de salaires pour 2012 a fait grand bruit ; Aon Hewitt, spécialisé dans le conseil en ressources humaines relevait que les entreprises françaises prévoyaient une hausse des salaires (individuelle ou collective) d’environ 3 pourcent pour l’année prochaine.

Que penser de cette étude sur les salaires en 2012 ?

Tout d’abord, l’étude sur les salaires a été réalisée du 1 Juillet au 19 Aout 2011. A cette période, les décideurs (DRH, Directeurs financiers, Dirigeants…) ne sont-ils pas pour beaucoup en congés ? Un entrepreneur ou Directeur des Humaines anticipe-t-il six mois avant la rémunération à venir ? De notre point de vue c’est non. Les PME arrêteront leurs stratégies fin 2011 et les grands groupes actuellement depuis la rentrée.

Le panel de 183 entreprises « de toute taille et de tous secteurs » est-il suffisant ? De notre point de vue non, car des millions d’entreprises en France ne peuvent trouver une représentativité dans moins de 200. Par ailleurs, il n’est pas indiqué que les entreprises sont représentatives (évident car le tissu de PME est extrêmement important).

Enfin, depuis le début de l’été la conjoncture s’est dégradée fortement. Les conséquences sont déjà perceptibles sur les négociations de salaires de rentrée, sur les embauches alors aucun doute que l’augmentation de 3% des salaires ne sera pas à tenue en 2012.

L’impact de ce type d’étude sur les salaires 2012

Cette étude de salaire influencera-t-elle les DRH dans leur stratégie à venir pour l’année prochaine. Ce n’est pas impossible. Comme on peut prêter aux sondages une certaine influence… Aussi, malgré des millions de chômeurs, le marché des compétences est concurrentiel ; Les entreprises pour conserver leurs salariés ne devront-elles pas suivre la tendance de rémunération de 2012 ?

Du coté des salarié, le message est passé et donc les augmentations individuelles ou collectives seront supérieures à l’année prochaine. Leurs prétentions et demandes d’augmentations de salaires seront globalement plus élevées.

La rémunération variable en 2012

Ce qui est certain en revanche, c’est que la part de variable dans le salaire augmentera en 2012 : plus de salariés seront concernés (cadre ou non cadre) et la part de variable dans la rémunération augmentera également. En effet, les cadres seront 25% de plus à avoir un variable dans leur salaire global par rapport aux années 2000 (94% des cadres ont du variable dans leur package annuel brut).

Notre position sur les salaires en 2012

Nous sommes au contact de dirigeants de PME et de grands groupes dans nos activité de conseil et de recrutement, et pensons que les augmentations seront globalement assez réduites en 2012, très proche de l’inflation (1,7 à 2%). La conjoncture pèse sur bon nombre d’entreprises et les perspectives sont incertaines.
Plus généralement, dans un pays ou le chômage est élevé, les salaires ne peuvent être en forte augmentation car la concurrence entre salariés pour l’emploi est importante.

Enfin, comme depuis 2 ans maintenant, le marché de la rémunération restera très paradoxal : les professionnels dont les compétences sont pénuriques ou à forte valeur ajoutée sur le marché des compétences verront leur rémunération augmenter sensiblement, les autres auront un salaire quasi égal qu’en 2011, avec donc un pouvoir d’achat qui diminue.

Articles Similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>