L’EMPLOI EN 2012

En cette rentrée de septembre, les départements ressources humaines préparent déjà l’année 2012. Dans un climat tendu sur la question fondamentale de l’emploi, avec des perspectives de récession mondiale, il semble bien que l’année prochaine sera une année encore plus difficile en termes d’emploi et de recrutement que la période passée. Du travail en perspective pour les départements ressources humaines des entreprises qui sont très exposées sur cette question de l’emploi. Côté prestataires (cabinet de recrutement, agences d’intérim…), l’attentisme et la prudence sont de mise également car les créations d’emploi pourraient ne pas être au niveau attendu.

Emploi – Un récent renversement de tendance

Il y a quelques mois, les perspectives étaient encourageantes (chômage en nette baisse, intention de recrutements à la hausse, créations d’emploi significatives, diminution des défaillances d’entreprises…) et laissaient présager un second semestre de croissance et de retour à l’emploi pour de nombreux français. Oui mais voila, le doute sur la solvabilité des états, la croissance nulle des pays les plus développés sont passées par là et risquent bien de desservir l’emploi.

Emploi – La tendance actuelle

Alors, comment sera l’année 2012 en termes d’emploi ? Pas optimale selon les acteurs du recrutement. Des secteurs d’activités sont déjà touchés de plein fouet par la crise de la dette des états et sont contraints de revoir leurs stratégies de développement, leurs créations d’emploi, de réduire les coûts… C’est le cas du secteur bancaire et de l’assurance qui risquent d’impacter tous les autres segments très dépendants du financement. C’est également le cas de nombreux secteurs industriels comme l’automobile qui ont majoritairement stoppé leurs nouvelles embauches pour la fin d’année et prévoient des suppressions d’emploi.

Emploi – Un marché paradoxal

Le taux de chômage a quasiment stagné au mois d’aout, ce qui est mieux que le mauvais trimestre précédent mais trop peu pour des millions de chômeurs en recherche d’emploi. D’autant que le marché de l’emploi en 2011 devient de plus en plus paradoxal : Il est de plus en plus complexe de recruter dans certains secteurs ou pour certains métiers très spécialisés alors que par ailleurs des millions de demandeurs d’emploi aimeraient retrouver une activité professionnelle.

Emploi – Les perspectives pour 2012

Parce que les perspectives ne sont excellentes pour la fin de l’année, l’année 2012 restera une année au mieux de reprise très molle de l’activité, au pire d’une stagnation du taux de chômage. C’est ce qu’indique Pole Emploi dans ses perspectives pour l’année prochaine : la conjoncture économique et la démographie pèseront nécessairement sur l’emploi l’année prochaine. Si la croissance attendue pour 2012 par le gouvernement (1,7%) est au rendez-vous, le chômage connaîtra une légère baisse l’année prochaine. Si en revanche, la croissance française est proche de celle prévue par le FMI (1,4%), le chômage continuera de croître. Enfin et de toutes évidences, la France ne retrouvera pas à court terme le taux d’emploi qu’elle connaissait avant la crise de 2008. Un tournant majeur dans l’équilibre mondial.

 Emploi – La démographie s’invite au débat

La démographie s’est invitée depuis la rentrée sur la question de l’emploi. Une population active en hausse, des créations d’emplois insuffisantes pour permettre à tous de trouver un emploi. Toujours est-il que sans nouveaux actifs en nombre suffisant, le financement des retraites est compromis.

 Emploi – Deux pistes de solutions pour 2012

Dans une Europe vieillissante, les solutions en faveur de l’emploi sont connues pour enrayer le chômage de masse : l’innovation et la formation. En innovant, les entreprises créeront de la valeur ajoutée par rapport aux pays émergents et se développeront en France et à l’international. En formant les demandeurs d’emploi à des métiers demandés actuellement ou d’avenir, l’Europe se donnerait les moyens d’augmenter le taux d’emploi.

Reste à mettre œuvre ces solutions à grande échelle et le projet de budget 2012 ne semble pas aller dans ce sens : les budgets pour l’emploi et la lutte contre le chômage vont baisser de 16 et 10 pourcent. Seule satisfaction, le budget de Pole Emploi restera le même que celui de l’année dernière et devrait permettre de continuer les actions de créations d’emploi entreprises.

Articles Similaires:

2 réflexions au sujet de « L’EMPLOI EN 2012 »

  1. Pour les personnes à la recherche d’un emploi, je vous invite a passer par les sites internet spécialisés dans l’emploi. En effet, ils s’avèrent être la solution adaptée et très rapide. Le site qapa.fr par exemple propose de vous mettre en relation en temps réel avec des recruteurs selon vos compétences, vos expériences et votre formation !

  2. Actuellement ce sont les PME qui préservent l’emploi !
    Donc pour ceux qui recherche un travail tournez vous vers ce type d’entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>